Planifier son jardin en 10 étapes faciles

Si vous êtes comme moi, l’hiver vous semble long et vous avez hâte de pouvoir commencer à jardiner. Une bonne façon de rentabiliser ces longs moments à attendre les doux rayons de soleil printaniers est de commencer sa planification dès l’hiver. Rien ne vaut une bonne planification afin de ne rien laisser au hasard et de gagner du temps précieux le printemps venu. Tout bon jardinier sait que le printemps est la saison la plus occupée.

J’essaie moi-même de m’en tenir à cette forme de planification. Ce qui est intéressant est que vous pouvez garder vos plans, votre calendrier et votre document de suivi d’une année à l’autre pour faciliter la création de vos prochains jardins, grâce à des éléments comme la rotation des cultures, les semenciers, le rendement de vos plants, les dates de semis, etc. Cela peut sembler long à faire de prime abord, mais ces documents vous feront gagner temps et efficacité (la personne désorganisée que je suis vous l’assure !!)

rawpixel-com-256642-unsplash

Voici donc une méthode de planification en 10 étapes faciles. Ces étapes sont particulièrement utiles aux personnes désirant planifier leur premier jardin. La première année demande toujours un peu plus de planification.

  1. Trouver une communauté de jardinage

Il est important de pouvoir partager ses connaissances et ses expériences avec d’autres jardiniers. Que ce soit par Facebook ou par d’autres blogues, il existe de nombreuses façons d’en rencontrer. Je vous conseille notamment les groupes Facebook suivants : Jardinage Québec, Permaculture Québec , Autosuffisance Québec et Permaculture pour les nuls.

  1. Établir ses objectifs de l’année

Il est important de déterminer vos objectifs en ce qui concerne votre jardin. Cette étape orientera plusieurs des autres étapes de cette liste, alors ne l’oubliez pas!

Que désirez-vous accomplir avec votre jardin? Voulez-vous nourrir votre famille plus sainement? Voulez-vous produire assez de nourriture pour préparer de bonnes conserves maison? Voulez-vous avoir un jardin odorant parsemé d’une variété de fines herbes? Voulez-vous créer un endroit zen où passer du temps et relaxer? Voulez-vous expérimenter le jardinage comme activité de relaxation?

Selon l’objectif visé, la grandeur de votre jardin variera, tout comme les plantes choisies, et le travail investit. Il existe des centaines de raisons de se mettre au jardinage! Passez quelques minutes à réfléchir à la vôtre.

  1. Déterminer sa zone de rusticité

Ça peut paraître évident, mais il est important de bien connaître sa zone de rusticité. Cela déterminera les plantes que vous pourrez planter et le moment où vous pourrez le faire.

Soyez conscients qu’il existe des micro-climats.

Si vous êtes du Québec, voici un lien pour connaître votre zone de rusticité. Faites attention aux zones des États-Unis, qui ne sont pas les mêmes qu’ici.

http://www.quebec-horticole.ca/zones-rusticite.php

  1. S’informer sur les types de jardin et choisir celui qui convient le mieux

Selon l’espace disponible, vos objectifs et la condition de votre terrain, vous devez choisir un type de jardin. Il en existe quelques types:

  • Jardin conventionnel en pleine terre
  • Jardin surélevé (Raised beds)
  • Culture en contenants
  • Cultures verticales
  • Autres

Vous pouvez, comme nous, choisir plusieurs types de jardin. Il n’est pas obligatoire de se restreindre qu’à un type de jardin, mais il est important d’y réfléchir.

Si vous êtes en ville, la culture en contenant est adéquate et très simple à réaliser. Nous l’avons fait plusieurs années. Les jardins surélevés, quant à eux, sont adaptés aux sols mal drainés, rocailleux et plus difficiles à travailler. Les cultures verticales, comme les treillis et les tipis, s’utilisent bien pour certains légumes. Si vous choisissez de faire pousser des fèves, des pois, des courgettes et même des courges d’hiver, cette option est intéressante pour obtenir un plus grand rendement sur moins d’espace.

  1. Déterminer les principaux problèmes que vous pourriez rencontrer et les choses qu’il vous faudra acheter

Si c’est votre premier jardin, vous devrez débourser un peu plus d’argent la première année. Il vous faudra penser à détourber (retirer le gazon), nourrir votre sol, faire des tests pour connaître la qualité de votre sol, acheter des outils de travail, bâtir des jardins surélevés (si c’est le type de jardin choisi), etc. Chaque année, vous devrez penser à acheter des semences, du compost (si vous ne le produisez pas vous-mêmes), des plants (si vous n’avez pas de serre), etc.

À cette étape, vous devriez également connaître certains problèmes auxquels vous devrez faire face. Par exemple, un mauvais drainage du sol, un sol rocailleux, un jardin ombragé, un manque d’espace, etc. En déterminant les problèmes, vous pourrez trouver des solutions.eco-warrior-princess-624211-unsplash

  1. Faire une liste de ses légumes, fruits et fines herbes préférés

Jardiner devrait être un plaisir et non une corvée. C’est pourquoi il est important de cultiver des fruits et légumes que vous aimez, car vous prendrez plaisir à vous en occuper. Établissez une liste des légumes que vous mangez régulièrement à la maison. Il ne sert à rien de faire pousser du chou-rave si vous n’aimez pas son goût !

  1. Déterminer le nombre de plants désirés

Cela vous aidera à acheter vos semences. Si vous n’avez pas de serres, pensez également aux plants que vous devrez aller acheter au centre jardin de votre région. Par exemple, comme nous n’avons pas encore de serre, nous allons acheter des plants de tomates, de poivrons et d’aubergines au centre jardin. Pour déterminer le nombre de plants désirés, fiez-vous à vos objectifs déterminés à l’étape 2.

Pour ceux qui désirent savoir combien de plants sont nécessaires pour avoir des légumes pour l’année, je ferai un article sous peu sur ce sujet.

  1. Acheter ses semences

Plusieurs entreprises se spécialisent en production de semences. Je vous conseille fortement d’aller vers les semences biologiques et québécoises.

À l’hiver, plusieurs fêtes de semences ont lieu au Québec. C’est une merveilleuse occasion d’aller rencontrer les producteurs et de leur poser vos questions.

Il existe également des événements d’échange de semences. Si vous conservez vos semences d’une année à l’autre, soyez à l’affût des événements où vous pourrez en échanger avec d’autres personnes pour diversifier votre jardin.

eco-warrior-princess-624239-unsplash

  1. Dessiner un plan de jardin

Il n’est pas nécessaire d’être un grand artiste pour dessiner votre plan de jardin.

Utilisez une feuille quadrillée si vous le désirez et créez une échelle réaliste à la grandeur de votre jardin.

Lorsque je planifie mon jardin, j’essaie toujours de respecter les bons compagnons au jardin. Il est également important de consulter les plans des années précédentes afin de respecter la rotation des cultures.

  1. Établir un calendrier de plantation et de semis et un document de suivi

Maintenant que votre plan est conçu, que vos semences sont achetées et que la température extérieure vous permet de commencer ce merveilleux projet qu’est votre jardin, établissez un calendrier de plantation et de semis que vous conserverez d’année en année.

Ce que vous pouvez inclure dans votre tableau de suivi :

  • Nom de la plante
  • Variété
  • Semencier
  • Date des semis intérieurs
  • Date des semis extérieurs
  • Nombre de rangs de chaque plante
  • Espacement au jardin
  • Estimation de la date de récolte
  • Date de récolte réelle
  • Quantité de légumes récoltés
  • Notes personnelles

Ces documents de référence seront remplis au fur et à mesure que la saison avance. Travaillez avec rigueur, et vous serez récompensés!

aaron-burden-123584-unsplash

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :