Faire du vinaigre de cidre de pomme à la maison

Bon, vous le savez (les photos de cueillette de pommes sont partout), c’est le temps des pommes. Je ne suis pas l’exception à la règle, car j’adore cette merveilleuse saison qui commence.

Cette année, j’ai dû éplucher beaucoup beaucoup (BEAUCOUP) de pommes (et ce n’est pas fini !). Nous avons fait des conserves de compote de pomme, de compote pomme-poire, de beurre de pomme, mais surtout, nous avons mis en conserve beaucoup de pommes dans un sirop léger. C’est une conserve très utile à avoir sous la main pour faire des tartes, des croustades et de bons gruaux toute l’année. Bref, je vous conseille ces quelques idées, mais je pense faire un article plus exhaustif sur des façons de conserver des pommes.

Devant tous ces restants de pomme (cœurs et pelures), je me suis vite demandée ce que je pouvais faire pour les utiliser (parce que mes poules sont en train de faire une overdose de pommes!). Après quelques recherches, j’ai découvert qu’il était assez facile de faire son propre vinaigre de cidre de pomme maison.

Le principe ressemble de près à celui de la fabrication du kombucha, car il s’agit aussi d’une fermentation.

Grâce à ces recherches, j’ai découvert les nombreuses vertus et utilisations du vinaigre de cidre de pomme. Le faire maison est encore meilleur, car vous contrôlerez ce qu’il contient et vous serez certains qu’il conservera tous ses bienfaits et ses bonnes bactéries. En effet, le vinaigre de cidre de pomme du commerce ne contient plus toutes ces bonnes bactéries que l’on appelle des probiotiques, à moins de l’acheter bio et qu’il contienne toujours la « mère » de vinaigre.

fischer-twins-397437-unsplash


À quoi sert le vinaigre de cidre de pomme ?

Il n’est pas récent que l’humain utilise le vinaigre de cidre de pomme dans sa vie de tous les jours. En rafale, voici quelques utilisations et bienfaits du vinaigre de cidre de pomme:

  • Aide à soulager les symptômes d’un rhume;
  • Apaise les troubles digestifs (indigestions, maux d’estomac, et même le hoquet);
  • Est utile dans un processus de perte de poids (supprime l’appétit, par exemple);
  • Peut servir comme produit de rinçage des cheveux;
  • Aide à contrôler l’acné;
  • Stimule le métabolisme;
  • Est utile comme moyen de prévention de beaucoup de maladies des poules.

Comment faire son vinaigre de cidre de pomme ?

  • Il vous faudra d’abord trouver un grand récipient (vous pouvez aussi le faire dans des pots Mason pour de petites quantités). Un comme ceci ferait l’affaire (c’est le type que l’on utilise pour faire du kombucha):
Résultats de recherche d'images pour « kombucha making jar »
Source: https://www.revivalhomesteadsupply.com/article/brewing-kombucha
  • Remplir ensuite à moitié le récipient de morceaux de pommes (en cubes, pelures, cœurs*, etc.).
  • Dans un bol à part, verser de l’eau à température ambiante. Lui ajouter du sucre (ou du miel) selon les proportions suivantes. Pour chaque gallon d’eau (1 gallon équivaut à environ 4 L), ajouter 1 tasse de sucre. Bien mélanger pour dissoudre le sucre.
  • Selon la grosseur du récipient utilisé, ajouter une quantité d’eau sucrée aux pommes afin de les couvrir.(J’ai rarement besoin de plus de 4 L d’eau sucrée.) Laisser un espace de tête d’environ 1 pouce.
  • Couvrir l’ouverture du récipient avec un linge à vaisselle entouré d’un élastique. Le mélange doit respirer, mais rester à l’abri des mouches à fruit**.
  • Entreposer le mélange dans un endroit sombre, mais facile d’accès, comme une armoire de cuisine. Le temps que la fermentation se fasse, il faudra mélanger chaque jour pour éviter l’apparition de moisissures. Vous pouvez également mettre un poids pour que les pommes restent couvertes de liquide. Des petites bulles se formeront, ce qui prouve que le processus de fermentation est en cours.
  • Après deux semaines, le mélange devrait être moins actif et ne plus faire de bulle. C’est le moment de filtrer le liquide, de composter les pommes et de mettre le liquide dans un autre récipient propre.
  • Couvrir le récipient avec un linge à vaisselle entouré d’un élastique. Laisser fermenter encore de 3 à 4 semaines, dans un endroit sombre, en mélangeant de temps à autre avec un ustensile propre.
  • Le vinaigre est prêt… lorsqu’il sent le vinaigre ! 😉 Vous pouvez également le goûter.
  • Transférer dans des pots individuels et bien fermer. Vous pouvez le conserver de cette façon presque indéfiniment ! (Il se peut que le vinaigre finisse par former une couche dans le fond, c’est ce qu’on appelle la « maman ». Elle peut être utilisée pour faire d’autre vinaigre.)

*Vous pouvez congeler vos restants de pommes et les accumuler pour faire cette recette plus tard. Aucun gaspillage !

**N’utilisez pas de coton-fromage. Les mailles sont trop larges et laissent passer les mouches.

Félicitations pour la fabrication de votre premier vinaigre de cidre de pomme !!! J’espère que cet article vous rendra aussi enthousiastes que moi. 🙂

rawpixel-740373-unsplash

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :