Introduction au mode de vie zéro déchet + notre démarche + des gestes à poser au quotidien

C’est ce dimanche  28 octobre que se termine la semaine québécoise de réduction des déchets . J’en profite ainsi pour vous présenter la démarche zéro déchet à laquelle nous aspirons. Cette année, j’ai été beaucoup trop consciente (et effrayée!) du grand nombre de déchets que nous avons fait, en grande partie en raison des rénovations d’une partie de notre maison (en plus de devoir ramasser les déchets des anciens propriétaires) et du temps qui manquait pour arriver à tout accomplir. Il y a plusieurs années, j’ai commencé à acheter plusieurs produits en vrac, à m’informer sur ce mode de vie et à être vraiment fascinée par les gens qui y arrivaient. C’est à ce moment que j’ai commencé à faire mes cosmétiques naturels et plein d’autres produits maison pour tenter de réduire mes déchets et ne pas encourager de grosses entreprises polluantes. J’ai aussi découvert de merveilleuses épiceries en vrac de ma région. Cependant, c’est vraiment facile de dévier de nos bonnes habitudes quand le temps vient à manquer. C’est ce qui est arrivé cette année. Depuis un mois ou deux, j’ai repris conscience de l’urgence de la situation environnementale et je veux faire encore plus pour ma planète et pour ma descendance. Malgré les journées toujours trop courtes, nous pensons être en mesure de faire de la place pour ces actions tellement importantes. C’est mon constat et ma motivation des dernières semaines. Je vais bientôt avoir 25 ans, et je ne peux plus remettre à demain ce que je veux devenir aujourd’hui. Je veux vivre en respect de mes valeurs dès aujourd’hui, et non dans 5 ans ou dans 10 ans.

Définition et objectifs

Le zéro déchet est une stratégie de réduction des déchets, qui correspond en fait à une autre façon de consommer et de vivre que celle encouragée par l’économie actuelle. L’objectif est que chacune de nos actions quotidiennes entraîne le moins de gaspillage possible. Chacun y va à son rythme et selon ses capacités. Il ne faut pas éviter de s’intéresser ou d’aspirer à la démarche de peur de ne pas être capable d’être parfait ! Chaque petite action compte. Je vous parlerai plus tard dans l’article de quelques actions simples que vous pouvez accomplir dès aujourd’hui!

Cette démarche a été rendue populaire en grande partie grâce à Béa Johnson, cette auteure et conférencière qui fait maintenant le tour du monde pour parler de ce mode de vie. Je vous conseille fortement de lire son livre, qui est une véritable bible sur le sujet.

Béa Johnson et sa famille réussissent à ne produire chaque année que la quantité de déchets qui entre dans un bocal.
La quantité de déchets produits en une année par Béa Johnson Photo: Radio-Canada

Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.


Les 5 principes de base (Principe des 5R)

Le principe des 5R est la base de la démarche zéro déchet. Le zéro déchet, c’est beaucoup plus que la simple récupération! Il faut repenser intégralement notre consommation, et cela commence par une période de réflexion.

« Le recyclage est un cachet d’aspirine qui tenterait de soulager une gueule de bois collective plutôt sévère… la surconsommation. » -William McDonough.

  1. REFUSER : dire non aux produits à usage unique, aux produits suremballés, aux objets inutiles, aux circulaires, aux échantillons gratuits, aux sacs de plastique etc. Bref, c’est refuser tout ce dont on n’a pas besoin.
  2. RÉDUIRE: réduire sa consommation, désemcombrer sa maison, réfléchir à nos réels besoin, etc. Bref, c’est réduire tout ce dont on a besoin.
  3. RÉUTILISER : faire preuve d’imagination et réutiliser des produits du quotidien. Par exemple, réutiliser des vieux draps pour se coudre un sac d’épicerie réutilisable, réutiliser des bocaux en verre, acheter des vêtements et objets de seconde main, réparer les objets brisés, faire du troc, etc. Bref, c’est réutiliser ce que l’on consomme et que l’on n’a pas pu réduire et refuser.
  4. RECYCLER: verre, papier, carton, métal et autre peuvent être recyclés. Il s’agit de recycler ce qu’on n’a pas pu refuser, réduire ou réutiliser.
  5. COMPOSTER (Rot en anglais) : composter tout ce qui reste !
Afficher l'image d'origine
Source: https://treizhebdo.wordpress.com/2016/01/14/le-defi-zero-dechet-de-bea-johnson/

Notre approche

Dans notre cas, la simplicité volontaire (minimalisme), le zéro déchet et l’autosuffisance (autonomie) sont trois concepts fortement liés et indissociables. En produisant une partie de notre nourriture (en la faisant pousser), on produit moins de déchets, car nos produits ne sont pas emballés. En voulant tout faire maison, comme le pain, les conserves, les cosmétiques et autres, on peut choisir d’être zéro déchet (en achetant en vrac les matières qu’on ne peut pas faire pousser). En voulant être autosuffisants ET zéro déchet, il est indispensable de réduire ses besoins à la source (on ne peut pas tout produire soi-même, et on ne peut pas tout acheter en vrac = RÉDUIRE) et ainsi, pratiquer la simplicité volontaire. Plus concrètement, dans notre situation, on apprend à dire non aux plats déjà préparés ou suremballés (on fait tout à la maison), aux cosmétiques et produits corporels de pharmacie, et on achète (ou produit) que les matières de base. Nous aspirons à être parfaits (haha), mais ce n’est vraiment pas le cas. Nous avons encore beaucoup à faire et à désemcombrer, un petit pas à la fois, mais c’est vraiment passionnant!

Par où commencer? Quelques gestes simples à poser au quotidien

  • Boycotter les sacs de plastique
  • Éviter les Tim Hortons et McDonalds de ce monde.
  • Cuisiner davantage à la maison (éviter les plats préparés) et surtout, ne pas tomber dans le piège des boîtes prêtes à cuisiner qui semblent tellement faciliter la vie (mais causent TELLEMENT de déchets!)
  • Boycotter les bouteilles d’eau en plastique à usage unique
  • Acheter davantage en vrac (riz, légumineuses, fines herbes, noix, café, etc.)
  • Visiter les friperies
  • Fréquenter la bibliothèque de son quartier
  • Boycotter les capsules à café à usage unique (quelle drôle d’invention!)
  • Mettre un autocollant sur votre boîte aux lettre pour refuser les circulaires et publicités
  • Faire ses produits de nettoyage à la maison
  • Toujours se poser des questions avant d’acheter quelque chose (Est-ce vraiment nécessaire?)
  • Réduire le gaspillage alimentaire en cuisinant avec ce qu’on a et en utilisant des ingrédients de base

Le temps des fêtes approche! Avez-vous pensé à faire des cadeaux entièrement faits maison? Avez-vous pensé à emballer vos cadeaux de tissu ? Il suffit de chercher un peu sur Internet pour trouver plein d’idées.

Événement à venir

Festival zéro déchet de Montréal

Lectures et renseignements supplémentaires

Béa Johnson et Zero Waste Home

Chic Frigo sans fricChic Frigo sans fric

Les Trappeuses

+ tous les innombrables blogues sur le sujet

3 commentaires sur “Introduction au mode de vie zéro déchet + notre démarche + des gestes à poser au quotidien

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :