Le défi du garde-manger – The pantry challenge – Bilan de mi-parcours

Bonjour!

Si vous avez un peu suivi nos publications sur les réseaux sociaux, vous savez que l’on s’est mis comme défi, le 1er janvier dernier, de vivre uniquement de nos réserves de nourriture (conserves, garde-manger, chambre froid, congélateur) pendant un certain moment. Nous avons décidé de faire ce défi jusqu’au 1er mars, ce qui correspond à deux mois. Nous ferons une nouvelle évaluation de nos réserves à ce moment, et verrons si nous continuons ou non. J’aimerais essayer de me rendre en avril, mais ce sera très intense ! Dans ce défi, il nous sera interdit de nous rendre à l’épicerie. Nous devrons faire preuve d’imagination pour utiliser les ressources à notre disposition et nous devrons faire une croix sur beaucoup d’aliments et de recettes. C’est un peu un retour aux sources et à la simplicité. C’est ce que faisait nos grand-parents et arrières-grands-parents. Je suis très motivée d’essayer cela, et je crois que ce sera extrêmement formateur. J’espère en sortir grandie, avec une nouvelle vision de ce qui se trouve dans mon réfrigérateur. Le gaspillage alimentaire est un réel problème et je veux apprendre à utiliser à 100 % ce que j’ai.

Un des grands défis est de bien gérer nos ingrédients de base secs, c’est-à-dire la farine (pour faire le pain, les tortillas, les muffins, etc.), les légumineuses (notre principale source de protéine), les grains, etc. Nous allons pouvoir compter sur les œufs de nos poules. Une autre de mes inquiétudes était le fait de passer beaucoup de temps sans manger d’ingrédients crus et frais, comme les légumes et les fruits. Nous avons des fruits et légumes congelés et en conserve, mais ce n’est pas pareil que de bons légumes frais!


Nos repas

Certaines personnes nous ont demandé à quoi ressemble notre menu pour ces deux mois (car oui, chaque journée est planifiée : ce fut un processus long et ardu 😛 ) Bien sûr, si on revient à la simplicité et à la frugalité, il est évident que plusieurs recettes reviendront souvent. Nous avons tout de même essayé de faire preuve d’originalité. Voici quelques-uns de nos repas du mois derniers (les plus intéressants):

Déjeuners/dîner (ces deux repas sont ensemble, car nous travaillons de soir et mangeons vers 11 h – 12 h , 5 jours par semaine ) :

  • Oeufs, pain maison, confiture et petites patates au four
  • Gruau + fruits congelés + noix
  • Crêpes
  • Pain à la citrouille + caramel aux pommes
  • Haricots cuits, style fèves au sirop d’érable
  • Bagel + fauxmage (à base de cajou) / Bagel + confiture
  • Smoothie fraises/cantaloup
  • Gruau de flocons de quinoa
  • Cretons végé maison
  • Hummus
  • Compote de pomme + sirop d’érable
  • Muffins aux bananes
  • Galettes à l’avoine
  • Sandwich aux oeufs
  • Toutes les soupes énumérées dans les soupers

Souper :

  • Spaghetti (avec pâtes ou courge spaghetti)
  • Soupe de zucchinis
  • Chili + tortillas maison
  • Soupe aux lentilles
  • Bol dragon + riz + légumes
  • Potage de courges
  • Tourtière
  • Rôti de seitan
  • Soupe aux pois
  • Riz au brocoli et légumineuses
  • Riz tomaté
  • Butternut au sirop d’érable
  • Soupe aux tomates et à l’orge
  • Soupe à l’oignon
  • Chili à la courge
  • Parmentier de lentilles
  • Soupe aux légumes
  • Mac & Cheese à la courge butternut
  • Jambalaya cajun avec saucisses de seitan
  • Soupe à la citrouille et aux carottes
  • Soupe aux tomates et orzo
  • Quinoa + légumineuses (vinaigrette à la moutarde )
  • Soupe aux pois cassés à la citrouille
  • Steak de seitan avec accompagnements
  • Rice and beans mexicain (avec salsa)
  • Soupe aux lentilles et aux patates
  • Pizza aux oignons
  • Sandwich au rôti de seitan
  • Falafel de millet + tortillas
  • Tortillas + tempeh
  • Crème de brocoli

Accompagnements:

  • Petites fèves (congelées ou en conserve)
  • Asperges (congelées)
  • Oeufs marinés
  • Pain
  • Salade de légumineuses
  • Betteraves marinées
  • Cornichons
  • Brocolis (congelés)
  • Choucroute
  • Compote de pommes
  • Patates (pilées, frites, en morceaux)
  • Pois chiches grillés
  • Riz, quinoa, millet
  • Tortillas
  • Gratin de pommes de terre
  • Sauce à nachos au fromage
  • Chou mariné
  • Sauce aux canneberges
  • Sauce BBQ

Collations

  • Hummus
  • Pois chiches grillés
  • Pommes de terre au four
  • Compote de pomme
  • Fraises
  • Muffins

Bilan de mi-parcours

Alors, vous voyez que nous n’avons manqué de rien pour le moment côté nourriture (on mange de très bonnes choses), mais je rêve souvent à une bonne salade bien fraîche et croustillante. Cet été sera l’occasion de retenter le pantry challenge, mais avec l’ajout des produits frais de notre jardin. Ça risque d’être très intéressant! En faisant ce défi le plus régulièrement possible, je me rends compte que nous deviendrons peu à peu de plus en plus autosuffisants, débrouillards et frugaux. J’avais toujours en tête qu’il nous était impossible de l’être entièrement, mais il suffit de se lancer pour se rendre compte que c’est vraiment plus possible qu’on ne le pense! Si nous réussissons à être autosuffisants 6 mois par année, c’est déjà mieux que zéro, non? Pas besoin d’attendre d’être parfaits (et pas besoin d’attendre d’être capables de produire nous-mêmes notre farine, car ça n’arrivera probablement jamais).

Pour ce qui est de la planification de nos repas, nous n’avons pas suivi notre plan entièrement (ça ne m’étonne pas). On change souvent les repas prévus selon nos envies et le temps dont on dispose (quand on oublie de faire tremper des haricots la veille, par exemple). Ça a fonctionné le mois dernier, mais je vais essayer de mieux suivre le plan en février.

Je trouve fascinant tout ce qu’on peut faire quand on est « obligés » de le faire. Le mois dernier, nous avons fait notre ketchup maison, style Heinz, notre tofu, notre pain, nos bagels, des bretzels, des steaks de seitan, des tortillas, etc. Nous développons des compétences qui nous serons très utiles dans le reste de notre parcours vers l’autonomie.

En toute transparence, nous sommes allés une fois acheter de la sauce soya. C’est quelque chose que nous avons de la difficulté à remplacer, et à faire maison, et nous en utilisons beaucoup pour des marinades et des sauces.

Il faut prévoir beaucoup de temps à la préparation de la nourriture. Je suis vraiment heureuse que mon amoureux soit avec moi à 100 % dans ce défi et prépare autant (voire plus) de nourriture que moi.

Ce qu’il nous reste à améliorer : mieux prévoir les repas (3 repas d’avance, soit la veille) pour être certains que nous n’oublions pas de faire tremper un ingrédients ou dégeler quelque chose.

Les stocks de nourriture

Je n’ai pas encore d’inquiétudes, il nous reste beaucoup de réserves.

Nous n’avons plus de café, alors février sera un mois détox 😛 Je bois du chaga et de la tisane d’ortie presque chaque jour. Je nous fais également des mélanges de tisane selon ce que nous avons besoin.

Il nous reste encore beaucoup de courges et de citrouilles. Je vais tenter de les utiliser davantage le mois prochain, surtout avant qu’elles ne pourrissent. Je vous prépare également un article sur la farine de citrouille. 🙂

Il nous reste encore beaucoup de grains et de légumineuses. Les légumes congelés commencent à baisser. Nous allons faire pousser des micropousses pour avoir nos vitamines et nutriments de légumes frais. Je vous tiens au courant.

dayne-topkin-78980-unsplash

Et vous, avez-vous participer à ce défi ? 🙂

 

 

 

Un commentaire sur “Le défi du garde-manger – The pantry challenge – Bilan de mi-parcours

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :